Filtres

Prix

0 € - 8005 €

Couleur

Pays

Région

Appellation

Millésime

Cépage

Degré d'alcool

0 - 50

Boire avant

2017 - 2080

Garde

Récompenses

En stock

  

Cartes cadeaux

  •  Sélection Guide Hachette des Vins 2021 !
    Posté par
       vues (303)
       0Commentaires

    Sélection Guide Hachette des Vins 2021 !

    Guide Hachette des vins 2021

     

    Nous avons le plaisir de vous partager la sélection retenue par le Guide Hachette des Vins 2021 !

     

    CH. MARTET Les Hauts de Martet 2017 *

    Propriétaire de l'une des plus anciennes et importantes maisons de négoce belge (1886), La famille de Coninck conduit depuis 1991 ce cru de 32 ha, ancienne maison hospitalière sur le chemin de Compostelle.

    Après avoir entièrement restructuré le vignoble (90 % arrachés et replantés du seul merlot), Elle en a fait l'une des références incontournables de l'appellation Sainte-Foy.

    Plantés sur le point culminant de l'appellation, les merlots ont atteint leur pleine maturité sans perdre leur acidité. Le résultat est une combinaison de fruits rouges juteux et un palais ample et équilibré, mis en valeur par une fine vivacité et des tanins élégants. (2023-2028).

     Découvrez le vin ici

    CH. LA LAGUNE 2017 **

    Premier cru classé rencontré par le visiteur arrivant de Bordeaux par la route des vins du Médoc, ce château a été racheté en 2000 par Jean-Jacques Frey, homme d'affaires déjà détenteur de maisons prestigieuses en Champagne et dans la vallée du Rhône. De notoriété ancienne, La Lagune associe une élégante chartreuse du XVIIIe s., de superbes chais, un vaste vignoble (110 ha dont 75 pour le grand vin) et un terroir de choix - de fines graves sablonneuses. Autant d'atouts mis en valeur par une équipe dynamique autour de Caroline Frey, fille du propriétaire et œnologue du domaine depuis 2004. Le domaine est certifié bio depuis le millésime 2016.

    Toujours fidèle à sa tradition d'excellence, l'équipe de La Lagune ne laisse planer aucun doute sur la qualité de son 2017, qui s'affiche dès l'examen de la robe d'un beau rouge grenat à reflets violines. Framboise, cassis et vanille : la complexité du bouquet n'a d'égale que sa densité. Le palais n'est pas en reste. Après une attaque aussi franche que souple, on retrouve la complexité aromatique du nez, tandis que s'épanouissent des tanins puissants et veloutés. Un ensemble voluptueux, au potentiel évident. (2024-2030).

     Découvrez le vin ici

    JOSEPH DROUHIN Morgeot Marquis de Laguiche 2017 ** <3

    Créée en 1880, cette maison beaunoise travaille une large palette d'AOC bourguignonnes : de Chablis (38 ha sous l'étiquette Drouhin-Vaudon) à la Côte chalonnaise (3 ha), en passant par les Côtes de Beaune et de Nuits (32 ha). On peut y ajouter les vignes américaines du Dom. Drouhin en Oregon (90 ha) et de Roserock Vineyard (112 ha) dans la région des Eola­Amity Hills. Ce négoce d'envergure grâce à ce vaste domaine de 73 ha - développé par Robert Drouhin à partir de 1957 et désormais géré par ses quatre enfants - est aussi le plus important propriétaire de vignes cultivées en biodynamie. Incontournable.

    Coup de cœur dans notre précédente édition avec le millésime 2016, cette cuvée fait aussi bien avec son 2017. Un chassagne né sur le célèbre 1" cru Morgeot et dont les descendants du marquis de Laguiche ont confié la vinification à la maison Drouhin. Derrière la pâleur de sa robe, il décline des parfums persistants et élégants de fleurs blanches et de grillé (12 mois passés en fût). Un boisé racé que prolonge une bouche vive en attaque, ample et généreuse dans son développement, étirée dans une longue finale qui met en relief la minéralité du terroir. Un grand blanc de garde. (2023-2030)

      

    DOM. DE L'OSTAL Estibals 2018 ** <3

    Jean-Michel Cazes, propriétaire du Ch. Lynch­Bages en Pauillac, a acheté en 2002 au pied de la Montagne Noire 150 ha de terres. Le vignoble a été restructuré, et une ancienne tuilerie aménagée en cave. Aujourd'hui, 62 ha situés en partie sur le prestigieux terroir de La Livinière et formant l'Ostal Cazes, terme occitan qui signifie à la fois la famille et la maison.

    Plantée à flanc de coteau, la parcelle Estibals a enfanté ce rouge façonné par la syrah (60 %). La robe en tire sa profondeur et le nez son nuancier puissant qui évoque les fruits rouges et noirs frais, le cuir, les épices, avec une touche végétale rafraîchissante. En bouche, le soleil l'emporte : ample, généreux, suave, gorgé de flaveurs capiteuses de fruits bien mûrs, soutenu par des tanins fondants, le palais étire très longuement le fruit. Un Minervois sensuel et fièrement languedocien (2020-2025).

     Découvrez le vin ici

    DOM. DE L'OSTAL 2017 * * * <3

    Jean-Michel Cazes, propriétaire du Ch. Lynch-Bages en pauillac, a acheté en 2002 au pied de la Montagne Noire 150 ha de terres. Le vignoble a été restructuré, et une ancienne tuilerie aménagée en cave. Aujourd'hui, 62 ha situés en partie sur le prestigieux terroir de La Livinière et formant l'Ostal Cazes, terme occitan qui signifie à la fois la famille et la maison.

    La syrah (70 %) marque de sa profondeur la robe de ce 2017 élevé en cuve, dont le nez élégant et avenant évoque les fruits noirs frais et les épices douces agrémentés d'une touche florale. Du gras dès l'attaque, une texture onctueuse, des tanins fondus bien pris dans cette chair généreuse, une sucrositée gourmande, une longue finale solaire : tout est voluptueux et harmonieux dans ce grand vin de soleil vinifié avec talent et bon goût. Longue garde en perspective. (2023-2030).

     

    CH. DE PIBARNON 2016 ** <3

    La famille de Saint­ Victor (aujourd'hui Éric) prend pied en 1978 sur ces terres bandolaises qu'elle exploite en bio non certifié. Après de nombreux travaux d'agrandissement, la propriété compte aujourd'hui 52 ha de vignes s'étageant en restanques, à 300 m d'altitude, et formant un cirque exposé au sud-est. Une référence incontournable de l'appellation bandol.

    Un nouveau coup de cœur pour Pibarnon et ce bandol composé de 90 % de mourvèdre et de 10 % de grenache, élevé 18 à 20 mois en fût. Une belle robe rubis, un nez complexe et intense, végétal, boisé, fruité (fruits noirs, orange amère), épicé (coriandre, poivre) : voilà une entrée en matière des plus engageantes. La suite ne déçoit pas : la bouche, typique de son terroir, ravit par son volume, sa densité, ses tanins bien présents mais d'un soyeux remarquable, par sa longue finale finement cacaotée. Un très beau représentant de l'appellation, au caractère affirmé comme il se doit. (2023-2030)

     Découvrez le vin ici

Laisser une réponse

* Nom:
* Email: (Non publié)
   Site: (Url du site avechttp://)
* Commentaire: