Telmo Rodriguez - Toro - Dehesa Gago 2016

Note du vin :

90 points par Parker

Issu de l'AOC Toro, Dehesa Gago est une digne représentation de la viticulture et du vignoble espagnol. 

2016 était une année saine et abondante caractérisée par l'équilibre et la maturité des fruits. Avec moins de 300 litres de précipitations et de températures saisonnières élevées, les conditions étaient parfaites pour la région

Plus de détails

9,20 € TTC

Ajouter à ma liste d'envies

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Espagne
Espagne
Rouge
Rouge
2016
2016
14,5%
14,5%
1H avant de servir
1H avant de servir
Servir entre 15°C et 17°C
Servir entre 15°C et 17°C
A boire ou à garder
A boire ou à garder
  • Nom du vinTelmo Rodriguez - Toro - Dehesa Gago
    PaysEspagne
    RégionToro
    AppellationToro
    CouleurRouge
    Millésime2016
    Cépage100% tinta de Toro
    Degré d'alcool14,5%
    Domaine et le vinLa « Compañia de vinos Telmo Rodriguez » n’a pas comme but la vinification industrielle. Ils ont fait le choix de récupérer des cépages natifs du terroir qui donnent le gout que les anciens vins du pays donnaient.
    OeilRubis presque noir avec des reflets violacés.
    NezFruits rouges jeunes avec un mélange d’épices et terre mouillée.
    BoucheSouplesse sur des tannins très présents. Rien d’asséchant. Cerise rouge.
    Boire avant2020
    Ouvrir1H avant de servir
    ServirServir entre 15°C et 17°C
    GardeA boire ou à garder
    Suggestions gourmandesGibiers et viandes rouges, mais on peut aussi l’associer à de la charcuterie.
    TypeRouge
  • D'origine Basque, mais se considérant très proche de la culture française, Telmo Rodriguez a fait des études vinicoles à l'Institut d'oenologie de Bordeaux, avant d'effectuer des stages auprès de Cos d'Estournel, Jean Louis Chave et Trevallon. Il a aussi travaillé à la vinification des vins du domaine familial de Remelluri, en Rioja. Puis, en 1990, avec un investissement des quelques milliers d'euros à peine, il lance sa propre entreprise vinicole. Il achète des raisins pour produire ses premiers vins. Ses premières parcelles de propriété n'arriveront qu'en 1997, en Rioja. Paradoxal pour quelqu'un qui brûlait d'envie d'explorer des nouvelles régions.

     

    Un des grands principes de Telmo Rodriguez est celui du respect de la tradition espagnole de cultiver la vigne en gobelet, car cette méthode de conduire la vigne la protège des grandes chaleurs de vignobles ibériques. Il est farouchement opposé à la mode de palisser les vignobles et n'achète que des vignes qui respectent son idéal. Telmo travaille aussi en biodynamie mais, faisant preuve d'un grand bon sens, il avoue qu'il ne le fait que pour le respect de la terre et que la mention de viticulture biologique n'a aucune importance à ses yeux. L'important est que le résultat soit un vin équilibré et savoureux.

     

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...