Barbera Prunotto Nizza Bansella 2017 Agrandir l'image

Barbera Prunotto Nizza Bansella 2018

Le Bansella a une couleur rouge rubis intense avec des reflets sombres. Le nez révèle de riches arômes de prune accompagnés de violette, de cacao et de réglisse. La bouche est ample et équilibrée, avec une finale fraîche d'acidité croquante.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

17,80 € TTC

Ajouter à ma liste d'envies

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Italie
Italie
Rouge
Rouge
14%
14%
Servir entre 16°C et 18°C
Servir entre 16°C et 18°C
A boire
A boire
  • Récompenses89 points par Wine Spectator
    PaysItalie
    RégionPiedmont
    AppellationNizza DOCG
    CouleurRouge
    Millésime2018
    CépageBarbera (100%)
    Degré d'alcool14%
    Domaine et le vinDepuis 1904, Prunotto est basé à Alba, chef-lieu géographique mais aussi gastronomique de la région des Langhe, à équidistance de Barbaresco et Barolo, sur la rive droite de la rivière Tanaro. Le domaine produit des vins parmi les plus distingués et recherchés de la région. Depuis le rachat de l'entreprise familiale en 1990 par Antinori, la qualité n'a fait que croitre pour atteindre le niveau d'excellence qu'on lui connait à l'heure actuelle.
    OeilRobe couleur encre aux reflets violets
    NezNez délicat de petits fruits noirs, l'ensemble est mûr et frais.
    BoucheBouche suave, racée, un palais soyeux avec des tanins enrobés. Finale sur le fruit et quelques notes épicées.
    ServirServir entre 16°C et 18°C
    GardeA boire
    Suggestions gourmandesPlats de viandes en sauce et gibiers à poils,
    TypeRouge

  • Les raisins ont été récoltés et amenés dans la cave pour être égrappés et broyés. La macération sur les peaux a duré 7 jours à une température ne dépassant pas 28 ° C (82 ° F). Après le premier soutirage, la fermentation alcoolique et la fermentation malolactique étaient terminées avant le début de l'hiver. Le vin a été vieilli pendant 9 mois dans de petits fûts de chêne, deuxième et troisième remplissage, avant la mise en bouteille.
    On se souviendra du millésime 2017 à Nizza pour les fortes chaleurs estivales et les rares précipitations. L'hiver a été doux avec peu de neige tandis que la première partie du printemps a apporté de la pluie et des températures supérieures à la moyenne, ce qui a favorisé le développement précoce de la vigne. À la fin du mois d’avril, les températures ont soudainement chuté avec des gelées tardives de printemps qui ont principalement affecté les vignobles situés au fond de la vallée et le long des collines. Le mois de mai a marqué le début d'une longue période de conditions météorologiques favorables entraînant des températures élevées pendant les mois d'été. En août, plusieurs pluies isolées ont reconstitué les réserves d'eaux souterraines dans le sol, essentielles pour garantir une croissance et un développement optimaux de la vigne. Dès la première semaine de septembre, les températures ont considérablement chuté avec d'importantes fluctuations de température entre le jour et la nuit. Ce millésime a été marqué par des rendements plus faibles mais une excellente qualité. Les opérations de récolte des raisins Barbera ont commencé le 26 août et se sont achevées le 6 septembre.