Château d'Arlay - Macvin Blanc Agrandir l'image

Château d'Arlay - Macvin Blanc

Robe jaune-vert pâle, premier nez de marc frais, de raisin frais, puis de fruits blancs
mûrs, de fruits confits.
Bouquet d'une grande complexité de fruits bien mûrs, de fruits secs (figue, pruneau,
pomme, poire, angélique, mirabelle, raisins secs, crème d'amande, miel, aspérule, anis...).

Finale particulièrement longue et complexe pour un vin de liqueur, où les traces d’eau-
de-vie s’estompent pour offrir le plaisir d’un vin liquoreux.

Plus de détails

38,00 € TTC

Ajouter à ma liste d'envies

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
France
France
Blanc
Blanc
1/2H avant de servir
1/2H avant de servir
A boire ou à garder
A boire ou à garder
  • Nom du vinChâteau d'Arlay - Macvin Blanc
    PaysFrance
    RégionJura
    AppellationCôtes du Jura
    CouleurBlanc
    Domaine et le vinSitué au cœur du vignoble jurassien, le Château d'Arlay offre le profil d'un véritable "Grand cru" de l'Appellation Contrôlée "Côtes du Jura". Le domaine fût en effet constitué dès le Haut Moyen-Age par les Comtes de Chalon-Arlay, Princes d'Orange, au pied de leur puissante forteresse. Plus tard il deviendra "Vigne Royale" d'Angleterre, d'Espagne puis de France. Certains auteurs ont d'ailleurs écrit qu'Arlay serait le plus ancien "Château-Vignoble" de France: sa création est attestée par des archives dès la fin du XIème siècle. Jamais, depuis ces temps reculés, l'activité viticole n'a cessé au Château d'Arlay.
    Boire à partir deDès maintenant.
    Ouvrir1/2H avant de servir
    GardeA boire ou à garder
    Suggestions gourmandesIdéal pour viandes fumées, saucisse de Morteau, raclette, poisson grillé aux herbes, cuisine asiatique et créole, et comme vin de base pour sangria ou vin chaud.
    TypeBlanc
  • C’est la plus importante vente régionale du domaine, une véritable institution locale. Une spécialité du Domaine, obtenue par macération et non par saignée, des 5 cépages rouges et blancs du Jura (Pinot Noir, Trousseau, Poulsard, Chardonnay, Savagnin), suivie d'un élevage de 2 ans en fût. Cet assemblage se veut à l’image des vins d’autrefois, issus de raisins mélangés dans la vigne. C’est à notre connaissance le seul encore pratiqué dans le Jura.