Château Saint-Georges - Saint-Georges Saint-Emilion 2017

Cet ancien 1er Grand Cru Classé Saint-Emilion possède une robe violine intense et profonde. Le nez révèle une maturité du fruit idéale avec à la fois de subtiles notes de griottes, de fraises confites et des rappels de fraîcheur, de réglisse.

Un vin gourmand, riche avec beaucoup de mâche. Des tanins à la fois puissants et élégants. Un boisé très fondu qui vient apporter une complexité aromatique avec de très belles notes grillées, chocolatées, épicées. La longueur respecte la fraîcheur, le fruit très mûr.

Plus de détails

28,80 € TTC

Ajouter à ma liste d'envies

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
France
France
Rouge
Rouge
14,5%
14,5%
Servir entre 16°C et 18°C
Servir entre 16°C et 18°C
A boire ou à garder
A boire ou à garder
  • Nom du vinChâteau Saint-Georges - Saint-Georges Saint-Emilion
    PaysFrance
    RégionBordeaux
    AppellationSaint-Georges Saint-Emilion
    CouleurRouge
    Millésime2017
    Cépage60% Merlot - 20% Cabernet Sauvignon - 20% Cabernet Franc
    Degré d'alcool14,5%
    Domaine et le vinL'histoire de SAINT-GEORGES remonte à la période gallo-romaine. Le parcellaire constituant les 50 hectares de la propriété, inchangé depuis 1891, permet au CHATEAU SAINT-GEORGES de perpétuer son exception. Une densité moyenne de cinq mille pieds par hectare, une attention permanente et des soins adaptés à la culture de la vigne, seuls garants d'un état sanitaire irréprochable, rappellent que sans un raisin de qualité, le vin n'est rien. Tout au long de l'année se répèteront mille gestes infiniment précis. Plus tard, la vinification visera à révéler au mieux ce Terroir unique. Pour qu'il s'exprime à son meilleur niveau, le rendement au CHATEAU SAINT-GEORES est maîtrisé. Dans cette perspective, la fertilisation tend plus à palier les carences qu'à enrichir le sol. Mais l'atout majeur réside surtout dans l'âge moyen élevé du vignoble, qui confère une production limitée.
    OeilUne robe violine intense et profonde.
    NezLe nez révèle une maturité du fruit idéale avec à la fois de subtiles notes de griottes, de fraises confites et des rappels de fraîcheurs, de réglisse.
    BoucheDes tanins à la fois puissants et élégants. Un boisé très fondu qui vient apporter une complexité aromatique avec de très belles notes grillées, chocolatées, épicées. La longueur respecte la fraîcheur, le fruit très mûr.
    Boire avant2028
    ServirServir entre 16°C et 18°C
    GardeA boire ou à garder
    TypeRouge
  • L’histoire du Saint-Georges remonte à la période Gallo-Romaine. L’étendue de ce domaine était d’un millier d’arpents, soit environ 263 ha, ce qui correspond à peu près à l’étendue de la paroisse de Saint-Georges. Le Château Saint-Georges et son domaine furent vendus par Henri IV le 27 octobre 1602 à Jean Barbot moyennant la somme de 1500 livres, l’acquéreur obtenait en outre le titre de Baron. C’est le sieur de Bouchereau, nouveau et dernier Baron de Saint-Georges qui fit reconstruire par l’architecte Victor Louis haute figure du style néo-classique (Grand théâtre de Bordeaux; Place du Palais Royal à Paris) en 1772, l’ancien château féodal dont on conservera néanmoins les quatres tours d’angle. Si la révolution épargna le Château Saint-Georges, ce joyau d’architecture du XVIIIème siècle, le phylloxéra ayant ruiné les vignes, l’exploitation du domaine péréclita. Il passa entre plusieurs mains jusqu’au 19 novembre 1891, date à laquelle il fut acquis par Pétrus Desbois qui reconstitua les vignobles en greffant les plants français sur des racines américaines.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...